EDITO

Cette année encore, Charente Libre et sa régie publicitaire Sud- Ouest Publicité seront ravis de vous accueillir les 14 et 15 mars prochain à l'Espace Carat pour ce qui est le principal rendez-vous annuel de ce secteur d'activité dans le département. A votre disposition pendant deux jours, une cinquantaine de professionnels, agents immobiliers, mandataires, constructeurs, banques, courtiers ou notaires. Pour ceux d'entre vous qui ont un projet, c'est l'endroit idéal. En une seule visite, ils pourront trouver le produit, le financement et les entreprises dont ils ont besoin. Ce n'est plus le moment de perdre du temps en démarches et en hésitations. Les chiffres de l'année 2019 de la Chambre des Notaires, qui seront dévoilés mercredi 10 mars dans Charente Libre, confirment à la fois une augmentation des transactions et une hausse des prix. Si celle-ci reste modérée par rapport à de nombreuses grandes villes, c'est clairement le moment de se lancer, avec des taux d'intérêt historiquement bas, pour ceux qui souhaitent devenir propriétaire, le rêve de la plupart des familles françaises. C'est aussi le moment pour ceux qui souhaitent investir pour l'avenir, au moment où les Français s'inquiètent pour leur retraite. La Charente n'est plus éligible à la loi Pinel, mais, en flairant les bons coups, il est encore possible d'équilibrer ses remboursements avec le seul loyer d'une maison neuve, tout en se constituant un patrimoine. Dans l'ancien à rénover, les villes d'Angoulême et de Cognac offrent de très belles opportunités, à travers le dispositif «Action coeur de ville» et les mesures de défiscalisation «Denormandie». Avec, en plus, la fierté de contribuer à la sauvegarde du magnifique patrimoine immobilier de nos deux villes principales. Le contexte est d'autant plus intéressant que l'économie charentaise n'a pas été aussi en verve depuis très longtemps. Avec des grandes entreprises qui investissent et qui recrutent, des maisons de cognac à Naval Group, en passant par Saft, et son projet "d'airbus des batteries" à Nersac. Sans oublier tous ces nouveaux étudiants qu'il va falloir loger, avec l'ouverture d'une vingtaine de formations nouvelles dans les prochains mois. Alors, en ce week-end d'élections municipales, votez immobilier!